Toni Bou brille au GP belge de trial à Comblain-au-Pont

Le sublime Espagnol Toni Bou (Montesa) a resserré son emprise sur le Championnat du Monde de Trial FIM Hertz en remportant le TrialGP de Belgique - la quatrième manche du Championnat du Monde 2022 - à Comblain au Pont le week-end dernier. L'homme de 35 ans vise un étonnant 16ème titre consécutif de champion du monde de TrialGP cette année et, après avoir suivi son compatriote Jaime Busto (Vertigo) à mi-parcours, il est passé à la vitesse supérieure lors du deuxième tour pour franchir la ligne d'arrivée en tant que vainqueur confortable et étendre son avance au championnat à 26 points avec seulement trois épreuves à disputer.

Dans la catégorie Trial2, l'Italien Gianluca Tournour (GASGAS) est revenu de l'arrière pour remporter une victoire spectaculaire, tandis que dans la catégorie Trial3, les frères et coéquipiers de Beta Harry et George Hemingway ont terminé à la première place, les Britanniques ayant dominé la catégorie des jeunes talents. Le champion de Belgique, Emile Mattheeuws, a terminé 22e sur les 38 concurrents en Trial2. Notre autre compatriote Maxime Mathy a terminé à l'avant-dernière place mais il faut le dire,  le niveau de compétition en Trial2 était très élevé.

Les zones ont été tracé dans une carrière et sur une colline boisée surplombant la ville médiévale. Le tracé était très convivial pour les spectateurs et a assuré une très grande affluence des fans de trial qui étaient venu en masse dans le beau village ardennais après une absence de deux ans causée par la pandémie.

Les conditions étaient sèches mais humides dans l'est de la Belgique, ce qui signifie que la condition physique a joué un rôle important dans les résultats - et personne n'est mieux préparé que Bou, qui domine le sport depuis 2007.

La zone 9 était la plus difficile, dangereusement raide et super technique, avec une série d'énormes marches rocheuses avec peu d'élan, et seuls Bou et Adam Raga (TRRS) ont réussi à la franchir au premier tour sans fautes. Busto, qui a remporté en juin la deuxième victoire de sa carrière lors de la première manche du mondial en Espagne, menait Bou de trois points après le premier tour, mais - comme nous l'avons vu à maintes reprises - le champion du monde en titre est capable de passer à la vitesse supérieure.

Après avoir cédé 15 points dans son premier tour plus un sur le temps, le score le plus bas de Bou dans le deuxième tour a été de 11 points, ce qui lui donne une marge finale de huit points devant Busto, qui a eu deux pénalités de temps.

"C'est un grand plaisir d'être à nouveau ici après la pandémie de Covid", a déclaré Bou, "et gagner à nouveau est super important pour le championnat. Je suis super heureux."

Plus d'informations sur le Championnat du monde de trial FIM Hertz sur www.trialgp.com.

Texte et photos : FIM

Lundi, Août 22, 2022